L'histoire du Mojito

Le mojito est de loin le cocktail préféré des français et l’un des plus populaires au monde et pourtant peu de personnes connaissent sa véritable histoire !


Surprenante parce que cette histoire commence par “il était une fois l’esclavage et le pillage des Caraïbes” et finit par “ils se marièrent et firent de beaux et nombreux cocktails mentholés” ! Et c’est aussi cette histoire qui fait du Mojito un cocktail véritablement unique.


Au XVIème siècle, le pirate Francis Drake (surnommé « El Draque », le Dragon, par les Espagnols), sème la terreur et le chaos dans les Caraïbes. Et Cuba n’échappe pas aux raids meurtriers du terrible corsaire anglais.


Mais le pirate est aussi un bon vivant. À Cuba, il découvre le “tafia”, une eau-de-vie de canne à sucre. Le gourmand y ajoute un peu de sucre et quelques feuilles de menthe pliées, un remède bien connu des pirates pour combattre la nausée. L’ancêtre du mojito est né.


L’assaisonnement frais aurait pris le nom de « Mojo ». S’il en est peut-être inspiré, le Mojito n’est né ni dans les cales ni sur le pont d’un bateau pirate, mais bel et bien dans un bar de La Havane. Attiré par le jeu des mélanges (que l’on nommera savamment plus tard la mixologie), un barman cubain s’est attribué la paternité de ce cocktail qu’il a élaboré à base du meilleur rhum local de l’époque.


Le mojito devient très vite un emblème de la culture cubaine à tel point qu’en 1920, il s’élève au rang de cocktail national de Cuba !


Si le mojito est un cocktail incontournable à Cuba et plus généralement sur le continent américain depuis presque un siècle, il n’en va pas de même en France. Jusqu’aux années 1990, le mojito est en effet très peu connu du public français, ce n’est qu’un siècle après son succès outre-Atlantique que le mojito conquit enfin le cœur (et les papilles) des Français.


Mieux vaut tard que jamais !

Le saviez-vous ? Contrairement à ce que l’on pense, le vrai Mojito cubain se fait avec des glaçons et non de la glace pilée ! De la même manière, on n’utilise pas de sucre brun mais bien du sucre blanc ! Quant aux feuilles de menthe, ce sont surtout les tiges qui doivent macérer car ce sont elles qui détiennent toutes les huiles essentielles et qui parfument véritablement le cocktail !


Champ de blé
Mojito

Voici donc les points principaux à retenir sur l'histoire du mojito.


Que ce soit pour tes cours ou ta connaissance personnelle, tu peux à présent converser sans problème sur le sujet avec tes amis/famille/barmen.


N'hésite pas à donner ton impression et t'abonner à ma Newsletter directement sur la page d'accueil, pleins de surprises à venir! =)


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Rhum